• Centre de détection précoce Marrakech
  • Marrakech  -  

    SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers, a inauguré lundi 19 mai à Marrakech, un centre de référence de santé reproductive pour la détection précoce des cancers du sein et du col utérin.

    La construction et l’équipement de ce centre, d’une superficie de 700m2, ont nécessité une enveloppe globale de 6,1 millions dh, financée par la Fondation Al Waleed Bin Talal, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) et la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers.

    Sa réalisation s’inscrit dans le cadre de l’extension du programme de détection précoce du cancer du col utérin au niveau de la préfecture de Marrakech. Le programme de dépistage et du diagnostic du cancer du sein, dont les activités sont généralisées à l’ensemble du territoire national, cible une population d’environ 3,4 millions de femmes.

    Les activités du programme de détection précoce du cancer du col utérin sont actuellement assurées au niveau de six régions : Rabat Salé Zemmour Zaïr, Meknès Tafilalt, Fès Boulmane, Marrakech Tensift El Haouz, le Grand Casablanca, et Gharb Chrarda Bni Hssein. Il couvre une population cible d’environ 1,5 million de femmes.

    En ce qui concerne la préfecture de Marrakech, le programme de détection précoce des cancers du sein et du col utérin cible une population de 166.000 femmes âgées de 45 à 69 ans, pour le dépistage du cancer du sein, et près de 122.000 femmes âgées de 30 à 49 ans pour le cancer du col de l’utérus.

    Ce centre de détection précoce des cancers est composé de trois salles de consultation du col utérin, et trois autres pour le sein, d’échographie, de mammographie, de colposcopie, d’observation, d’une pharmacie et d’un espace de réunion.

    La capacité du centre est de 4.500 consultations par an pour le dépistage et le diagnostic précoce des cancers du sein et du col utérin.