• SAR la Princesse Lalla Salma présente à Doha l’expérience marocaine innovante en matière de couverture médicale
  • Doha  -  
    SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma Prévention et traitement des cancers a présenté, mardi à Doha, l’expérience marocaine en matière de couverture médicale, notamment en faveur des personnes atteintes de cancer.

    Dans une intervention à l'ouverture du Sommet mondial de l'innovation pour la santé (WISH), SAR la Princesse Lalla Salma a affirmé que "le Royaume du Maroc, sous la  conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adopté une politique publique innovante en matière de couverture médicale pour les citoyens, en général, et dans le domaine de lutte contre le cancer, en particulier et ce, dans le cadre du plan stratégique national".

    Bien que la lutte contre le cancer n'est plus d'actualité, l’approche innovante que "nous avons adoptée nous a permis d’atteindre des résultats probants et satisfaisants", a ajouté Son Altesse Royale, soulignant que la Fondation Lalla Salma Prévention et traitement des cancers s’est engagée dans la mise en œuvre de cette politique innovante, en adoptant une approche globale, intégrée et participative, incluant l’ensemble des acteurs et parties concernés, notamment les personnes atteintes de cancers, leurs familles. La Fondation oeuvre également à la collecte de fonds nécessaires, à la formation de cadres qualifiés dans ce domaine, à la promotion de la recherche scientifique et à l’ouverture sur l’environnement régional du Royaume.

     Cette approche globale porte, en premier lieu, sur le domaine de la prévention, en collaboration effective avec les ministères de la Santé et de l’Education Nationale et les différents médias, a ajouté SAR la Princesse Lalla Salma, notant qu’en matière de traitement la Fondation veille au renforcement des structures hospitalières spécialisées, au nombre de neuf centres dotés d’équipements ultramodernes, dont sept centres ont déjà été réalisés.

    Vingt-quatre accélérateurs de radiothérapie ont été acquis en moins de cinq ans dans le cadre d’un partenariat unique en son genre entre la société civile, le ministère de la Santé, les autorités locales, les instances élus nationales et territoriales et les établissements universitaires, a poursuivi SAR la Princesse Lalla Salma.

    Pour ce qui est de la fourniture des médicaments pour les personnes atteintes de cancers, notamment celles en situation de précarité, SAR la Princesse Lalla Salma a fait savoir que la Fondation a pu couvrir les besoins des enfants et des femmes atteintes  de cancer du sein à hauteur de 100 pc, soulignant que cette couverture a pu être renforcée à la faveur du système d'assurance Maladie Obligatoire (AMO) et du Régime d'Assistance Médicale (RAMED), lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2011 et qui répond aux besoins de 8,5 millions d’habitants, soit 100 pc des personnes à revenu limité.

    L'action innovante de la Fondation en matière d'aides aux malades est perceptible à travers les prestations fournies par les maisons de vie dédiées aux personnes atteintes et qui leur offrent un cadre idoine d’accueil, de suivi et de traitement dans les meilleures conditions, tout en étant accompagnées de leurs proches, a ajouté Son Altesse Royale.

    SAR la Princesse Lalla Salma a, en outre, fait observer qu’au regard de l’importance de la formation de ressources humaines spécialisées dans la lutte contre le cancer, la Fondation n'a pas manqué d'accorder un intérêt particulier à cette question.

    Dans le cadre du soutien à la recherche en cancérologie, La Fondation a lancé au cours de cette année des appels à projets pour les programmes collaboratifs de recherches (Cancers des Enfants, Cancers Hématologiques, Cancers Solides), a ajouté SAR la Princesse Lalla Salma, notant que les projets retenus bénéficieront du soutien financier de la Fondation.

    Son Altesse Royale a noté que le développement des différentes actions de la Fondation est rendu possible grâce à son approche innovante en matière de collecte des fonds, précisant qu'avec le soutien de certains intervenants et le partenariat effectif avec les parties concernées, notamment les laboratoires pharmaceutiques spécialisés, la Fondation a réussi à baisser le coût des médicaments afin qu'ils soient à la portée des personnes atteintes de cancers.

    L'innovation, a souligné Son Altesse Royale, devra avoir pour objectif la généralisation de la couverture médicale, appelant "les pays riches et développés à mettre fin à leur monopole dans les domaines de l'innovation scientifique, afin de réduire le fossé entre les pays du nord et du sud et de permettre aux pays pauvres de bénéficier des résultats de cette innovation pour le bien de leurs citoyens, tout en renforçant les relations de coopération dans ce domaine".

    S'agissant de la coopération Sud-Sud, a poursuivi Son Altesse Royale, la Fondation Lalla Salma a oeuvré au renforcement des relations de coopération avec neuf pays africains frères et amis, dont le nombre atteindra douze Etats à la fin de cette année et davantage au cours des prochains mois.

    L'un des résultats de cette coopération effective et fructueuse consiste en la création d'une école africaine pour la formation de centaine de cadres spécialisés dans le domaine de lutte contre le cancer, a indiqué SAR le Princesse Lalla Salma, soulignant toutefois que le développement de cette coopération ne saurait se concrétiser sans la création d'un Fonds régional et un autre international pour financer le traitement du cancer. A ce propos, a relevé Son Altesse Royale, "le Maroc n'a ménagé aucun effort pour convaincre la communauté internationale de la nécessité de mettre en oeuvre ce mécanisme de financement".

    Son Altesse Royale a affirmé que l'approche scientifique d'innovation de la Fondation Lalla Salma bénéficie, en premier lieu, du soutien constant et de la haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que de la mobilisation volontaire des différentes autorités, des établissements publics, des acteurs de la société civile, des médias et des citoyens.

    Cette mobilisation totale, a souligné SAR le Princesse Lalla Salma, a permis "à notre pays d'occuper une place remarquable dans ce domaine à la faveur des résultats encourageants que nous avons réalisés dans un bref laps de temps, en dépit des nombreuses contraintes et de moyens limités. Toutefois, nous sommes conscients que les défis à relever sont importants et que le chemin à parcourir reste long et appelle une action innovante", a ajouté Son Altesse Royale.

    SAR la Princesse Lalla Salma a enfin exprimé sa conviction que les travaux de ce sommet mondial seront couronnés de succès et aboutiront à l'adoption de recommandations judicieuses et de partenariats à même de consolider cette coopération fructueuse et constructive et encourager l'échange d'expériences entre différents participants et ce, dans le but de garantir les meilleurs moyens pour promouvoir la recherche et l'innovation dans le domaine de la couverture médicale.