• Fès : une nouvelle Maison de vie (FR)
  • Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, Présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, a procédé à l’inauguration de la Maison de Vie de Fès le lundi 11 juin 2012 à 17H30.

    La maison de vie de Fès, édifiée au sein du CHU Hassan II de Fès a été construite et équipée par l’ALSC en partenariat avec le Groupe Jamai ; elle se compose de 48 lits, d’un salon, d’un espace de jeu pour les enfants, d’une salle de réunion, d’une salle de soins, d’une cuisine, d’une buanderie, d’un jardin et de patios. Sa superficie couverte est de 2 240 m2.

    Elle a été créée pour encourager les patients atteints de cancer dans la région de Fès Boulemane à poursuivre leur traitement. Cette institution offrira aux malades et aux membres de leurs familles l’hébergement, l’accompagnement et le soutien psychologique et moral nécessaires à la réussite des traitements et ceci dans un environnement chaleureux où ils peuvent aussi bénéficier d’activités sociales.

    Le nombre moyen de patients atteints de cancer qui y seront hébergés chaque année est d’environ 1 200 malades. 

    Les Maisons de vie de l’ALSC :

    Le traitement du cancer est souvent long et présente un moment difficile pour les patients et leurs proches. Le problème d’hébergement constitue une des causes de l’abandon du traitement ambulatoire.

    Dans le cadre du Plan National de Prévention et de Contrôle du Cancer, la création d’espaces d’hébergement temporaire, appelés maisons de vie, à proximité de chaque centre oncologique, s’est imposé comme une nécessité, pour encourager les patients à suivre leur traitement. Cela permet d’améliorer les conditions de prise en charge et soutenir les familles. Les maisons de vie offrent l’assistance et le soutien psychologique et social aux patients et à leurs proches. Elles permettent également de faciliter les procédures de consultations et la prise de rendez-vous avec les médecins spécialisés. L'ALSC délègue la gestion des demandes des patients répondant aux critères d'accueil, dont l'éloignement, un revenu modeste et le genre de soins à un Comité de chaque Centre hospitalier universitaire (CHU) composé des médecins traitants et des cadres du ministère de la Santé.

    Les résidents des maisons de vie sont entourés d’une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels de la santé, de psychologues et d’assistantes sociales qui veillent à leur bien être pendant leur séjour. Un groupe de bénévoles assure les différentes activités sociales et culturelles, l’organisation de sorties, de dîners, de soirées musicales, ainsi que des séances d’éducation diététique et d’hygiène.

    Les maisons de vies ont pour but :

    • D’héberger les patients et leur famille durant la période de leur traitement ambulatoire.

    • D’assurer aux patients un suivi régulier de leur traitement.

    • D’accompagner les malades en leur apportant le soutien moral et psychologique nécessaire.

    • De leur organiser des activités sociales et culturelles.

    L’ALSC a construit à ce jour 5 maisons de vie : 2 sont ouvertes depuis 2007 (Casablanca et Agadir), et 3 autres ouvriront cette année 2012 (Fès, Casablanca pour les enfants et Marrakech). 2 autres maisons de vie sont en construction, l’une à Meknès et l’autre à Tanger.