SAR la Princesse Lalla Salma pose la première pierre du centre régional d’oncologie de Oujda

None

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, Présidente de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers, a présidé à Oujda le jeudi 18 mai 2017, la pose de la première pierre du centre régional d’oncologie de Oujda.

Le centre d’oncologie aura pour mission la prise en charge spécialisée des patients atteints de cancer dans la Région de l’Oriental, et sera intégré au CHU Mohammed VI de Oujda. Il pourra accueillir plus de 2 000 nouveaux patients par an.

Le centre d’oncologie régional d’Oujda sera composé, en plus de l’administration et des services généraux :

1.        D’un département de radiothérapie composée de 02 bunkers équipés d’accélérateurs et une unité physique dotée du scanner simulateur et d’équipements de dosimétrie et contrôle qualité.

2.        D’un département d’oncologie médicale, d’oncologie pédiatrique et d’hématologie adulte d’une capacité de 50 lits.

3.        D’un département de chirurgie : composé d’un bloc opératoire de 04 salles d’opération, une unité de réanimation de 10 lits et une unité de greffe de 04 lits.

4.        D’un hôpital de jour de 15 fauteuils pour adultes et 05 fauteuils pour enfants.

5.        Unité de consultation externe dotée de 10 salles de consultations et 02 salles de soins.

6.        D’un département de radiologie avec SCANER et IRM 

La superficie totale du centre d’oncologie est de 13 000 m2, la construction va nécessiter environ 30 mois de travaux, le coût de construction est estimé à 130 millions de Dirhams, et l’équipement est estimé à 70 millions de Dirhams.

Ainsi la région sera dotée d’un centre régional d’oncologie de référence et accrédité aux normes internationales, pour la prise charge de la population de l’oriental en matière de prévention et traitement des cancers.

Les différents partenaires dans ce projet sont : la Fondation Lalla Salma, le Ministère de la Santé, la Wilaya de la Région de l’Oriental, l’Agence de développement économique et social des provinces de l’Oriental et le Conseil Régional de l’Oriental.

La construction de ce centre rentre dans le cadre du plan national de prévention et de contrôle du cancer.